Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

BÉNÉVOLAT DÉFENDEZ LA CAUSE
cf insights cf insights

Astuces pour gérer la douleur lorsqu’on est atteint de fibrose kystique

La fibrose kystique est souvent accompagnée de douleurs et de fatigue. Aujourd’hui, des membres de la communauté FK nous dévoilent leurs meilleures astuces pour composer avec la douleur lorsqu’on est atteint de fibrose kystique.

« Tant de médecins et d’infirmières m’ont affirmé que personne ne connaît mieux son corps qu’une personne atteinte de FK. Prenez le temps qu’il faut pour vous reposer et reprendre des forces… Il est si fréquent de vouloir affronter sa douleur et d’essayer de l’ignorer, mais en réalité, la FK est une maladie terrible qui cause énormément de douleur et d’épuisement. Confiez-vous avec franchise à vos médecins. Ils souhaitent vous aider, mais vous devez leur parler et les informer de ce que vous traversez. » – Meaghan MacRury

« Il faut garder à l’esprit que la douleur va s’estomper. Prenez beaucoup de repos, mais ne laissez pas le repos devenir une raison de baisser les bras. » – Tim Vallillee

« Pour gérer ma douleur, je fais de l’exercice et des étirements, je médite, je fais du yoga, etc. Je me fais masser pour relaxer, gérer ma douleur et dégager mes poumons. Ces pratiques fonctionnent bien pour moi. Il est important de mentionner qu’il existe différents types de douleur que chaque personne ressent et tolère différemment. Chacun compose à sa manière avec sa souffrance. Mes méthodes et mes moyens de gestion fonctionnent pour moi, mais chaque personne est différente. Cela dit, c’est déjà un bon point de départ pour ceux et celles qui souffrent de troubles semblables. Sinon, j’essaie de faire preuve de patience. Tous les jours, je prends le temps de pratiquer la pleine conscience. Durant ces moments, je repense à tous les cadeaux que me fait la vie. J’en avais déjà parlé auparavant, mais c’est toujours aussi valable aujourd’hui. Je m’efforce d’être reconnaissant. Je fais de grands efforts pour être certain d’avoir assez de temps dans ma journée pour faire quelque chose que j’aime, peu importe l’importance de cette chose. La gratitude et la pleine conscience m’aident à apaiser ma douleur, à diminuer mon anxiété et à trouver la paix quand j’en ai le plus besoin. Lorsque nécessaire, j’essaie de changer de point de vue, comme l’oiseau en vol vers un nouveau perchoir afin d’avoir une perspective différente, et je cherche une raison de sourire… Ça m’aide. » – Alex McCombes

« J’ai la chance de ne jamais avoir ressenti autant de douleur que certaines personnes atteintes de fibrose kystique. Lorsque je ressens de la douleur, j’essaie de me distraire en méditant, en écoutant de la musique calme, en lisant un bon livre, en regardant un film ou, tout simplement, en essayant de m’occuper à autre chose. Je tente d’éviter tout médicament contre la douleur, car cela peut interagir avec les médicaments antirejet que je prends en ce moment (particulièrement l’ibuprofène). » – Brenda Chambers-Ivey


JOIGNEZ-VOUS A NOUS! Soutenez la lutte contre la fibrose kystique en faisant un don maintenant: https://bit.ly/2uJ982r