Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

BÉNÉVOLAT DÉFENDEZ LA CAUSE
cf insights cf insights

Bien gérer ses traitements

La gestion des traitements de la FK requiert beaucoup de patience, de cohérence et de temps. Bien que les traitements puissent représenter un fardeau pour certains, il existe des moyens pour bien s’organiser et garder sa motivation. Des membres de la communauté FK nous font part de leurs meilleures astuces à ce sujet.

– « J’ai reçu une transplantation pulmonaire bilatérale il y a 15 ans, et je n’ai pas eu à recourir à aucun traitement depuis de très nombreuses années. Voici quelques petits trucs qui m’aidaient à gagner du temps sans dépenser trop d’énergie à l’époque où je devais suivre des traitements :

  • Faites d’une pierre deux coups en faisant quelque chose d’autre pendant vos traitements
  • Voyez vos traitements comme du temps “pour vous” plutôt que comme une corvée
  • Ayez des pensées positives pendant vos traitements et imaginez le processus de guérison qui s’opère dans votre corps
  • Invitez un ami! Mes amis avaient souvent l’habitude de m’accompagner et de me donner un coup de main durant ma physiothérapie et mes exercices de dégagement des voies respiratoires

Aussi pénibles soient-ils, les traitements vous gardent en santé et en vie de façon à ce que vous puissiez rester avec vos proches le plus longtemps possible. Alors, faites-les! » – Brenda Chambers-Ivey

– « Mes journées, jour après jour, consistent à prendre des médicaments, certains à la maison, d’autres à l’hôpital. Beaucoup de médicaments… Par inhalation, par injection, par ingestion et même par absorption. De nombreux comprimés, liquides, de nombreuses poudres et substances vaporeuses et gazeuses font partie de mon quotidien. J’ai aussi besoin d’oxygène… Je fais des claquades, j’expire, je suis les étapes, je siffle, tousse, souffle, crache, essuie, lave, nettoie et stérilise… Je suis occupé, et je souris… Je fais de la physiothérapie 2 ou 3 fois par jour. Je fais de l’exercice physique quotidiennement. Heureusement, j’aime ça. Je prends aussi du temps pour me reposer du mieux que je peux. J’essaie d’être un patient patient. Je prends chaque jour un moment pour être dans le présent. Durant ces moments, je reconnais tous les cadeaux que la vie m’apporte. Ma vie en a été transformée considérablement. C’est un travail à plein temps de garder un état stable de santé. Je ne me plains pas, et ne le ferai jamais, car tout le monde a des défis quotidiens à relever. Pour ce qui est des traitements, mon meilleur conseil est de les suivre avec le plus de détermination que possible. Soyez conscient de ce que vous faites et de ce que vos traitements peuvent faire pour vous. Efforcez-vous de bien les suivre et d’y adhérer, en tout temps. Quand je termine mes traitements, je me sens pleinement récompensé et profondément mieux. » – Alex McCombes

– « Prenez le temps de prendre soin de vous. Nous savons tous à quel point la vie peut être remplie et combien il est facile de remettre les traitements à plus tard… puis de ne pas y revenir. Il est dans notre intérêt fondamental de prévoir le temps requis chaque jour pour tous les traitements d’entretien imposés par la FK… même s’ils semblent exaspérants et qu’ils nous font manquer des activités. Le fait de prendre soin de soi nous permet de profiter de la vie en dépit de la FK. » – Meaghan MacRury

 


IMPLIQUEZ-VOUS! Vous voulez soutenir la recherche sur la FK? Faites un don maintenant : https://bit.ly/2BuNU8M