Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

BÉNÉVOLAT DÉFENDEZ LA CAUSE

Diabète associé à la fibrose kystique

Le diabète associé à la fibrose kystique (DAFK) est une forme unique de diabète. Il s’agit d’une complication courante chez les personnes fibro-kystiques qui se manifeste surtout lors du vieillissement. Le DAFK touche environ 35 % des adultes atteints de fibrose kystique.

Quels sont les symptômes du diabète associé à la fibrose kystique?

Les symptômes les plus courants comprennent entre autres :

Comment le diabète est-il diagnostiqué?

Le DAFK est généralement diagnostiqué chez les personnes âgées entre 18 et 24 ans qui souffrent d’insuffisance pancréatique et qui présentent une mutation « grave » du gène de la fibrose kystique.

On a recours à deux types d’épreuves pour diagnostiquer le diabète : une épreuve d’hyperglycémie provoquée par voie orale, qui mesure les taux de sucre dans le sang deux heures après l’ingestion d’une solution contenant du sucre, et une glycémie à jeun, pour laquelle il faut être à jeun depuis la veille au soir. Une glycémie supérieure à 11,1 mmol/l est un signe de diabète. Ces épreuves doivent être effectuées chaque année, dans le cadre de la prise en charge de la fibrose kystique.

Comment traite-t-on le diabète?

Le diagnostic précoce et la prise en charge adéquate du DAFK sont des composantes essentielles du traitement de la fibrose kystique et du diabète. Selon leur état nutritionnel, certaines personnes atteintes de DAFK peuvent nécessiter jusqu’à 4 000 calories supplémentaires par jour. Les nutritionnistes recommandent une alimentation riche en énergie, comprenant entre 35 et 40 % de gras, 20 % de protéines et entre 40 et 45 % de glucides. On a aussi généralement recours à l’insuline pour traiter le DAFK. L’insuline permet aux sucres et aux protéines qui se trouvent dans le sang de pénétrer les cellules de l’organisme pour fournir de l’énergie et accroître la masse musculaire.

La prise en charge adéquate du diabète dépend de la personne atteinte et de sa volonté de participer à ses propres soins.

Un taux de glucose normal ou près de la normale aide les personnes fibro-kystiques à gagner du poids, à se sentir mieux et à avoir plus d’énergie. Il diminue aussi le risque d’apparition de complications causées par le diabète.

L’apparition de DAFK entraîne souvent des effets négatifs sur l’état physique et psychologique. Toutefois, en adoptant une attitude positive et en veillant à ce que des soins adéquats soient prodigués, le diabète peut être maîtrisé.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez les liens suivants :