Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

BÉNÉVOLAT DÉFENDEZ LA CAUSE

Actualités

La 15e Conférence Broken Arrow de Fibrose kystique Canada est un succès!
28 mai 2015

Du 1er au 3 mai, Fibrose kystique Canada a tenu sa 15e Conférence Broken Arrow, à Toronto. Parmi les participants, on comptait notamment des chercheurs et des professionnels de la santé du domaine de la FK, qui ont partagé leur expertise sur le thème de la réunion : De la découverte du gène à la médecine personnalisée. Au cours de la réunion, on a pu entendre des conférenciers canadiens et d’autres de renommée internationale dont les allocutions ont favorisé la tenue de précieuses discussions ouvertes au sein des communautés de cliniciens et de chercheurs.

Le Dr Lap-Chee Tsui a ouvert la conférence, de manière engageante, en nous remémorant les faits qui ont mené à la découverte du gène responsable de la FK; de 1981, soit à son arrivée au Hospital for Sick Children (SickKids) à Toronto, à 1983, moment où il a reçu sa première subvention de la Fondation canadienne de la fibrose kystique à l’époque, jusqu’à cette annonce mémorable de la découverte du gène de la FK en 1989. Cet événement marquant survenu il y a plus de 25 ans a ouvert la voie à d’importants travaux de recherche qui nous ont permis de mieux comprendre les fondements de la FK et de découvrir des traitements efficaces.

La réunion s’est poursuivie avec la présentation de la Dre Johanna Rommens, chercheuse principale au SickKids et professeure à l’Université de Toronto, qui a fait un survol des faits entourant les deux bases de données sur les mutations du gène CFTR et expliqué brièvement le rôle qu’elles ont joué et continuent de jouer dans notre compréhension de la FK.

Puis, plusieurs conférenciers ont partagé leur expertise sur différentes stratégies visant à corriger la fonction de la CFTR. La Dre Deborah Gill de la Oxford University a parlé de la thérapie génique dans la FK, notamment des résultats d’études précliniques et de l’essai britannique sur la thérapie génique mené à Édimbourg, Oxford et London. La Dre Christine Bear, codirectrice du centre sur la fibrose kystique du SickKids, et le Dr Gergely Lukacs, professeur à l’Université McGill, ont discuté des obstacles à surmonter pour réparer la CFTR. La présentation de la Dre Bear a porté principalement sur des stratégies visant à réparer la CFTR touchée par des mutations pathologiques rares, alors que le Dr Lukacs a surtout parlé des subtilités moléculaires des différentes mutations de la CFTR et de leur influence sur la réponse aux différents médicaments ciblant la CFTR.

À la suite des discussions sur les stratégies visant à corriger la fonction de la CFTR, la Dre Lisa Strug, chercheuse principale au SickKids, nous a rappelé que le profil génétique complexe de la FK va bien au-delà du gène CFTR. Il importe également de prendre en compte les gènes modificateurs pour nous aider à mieux comprendre pourquoi la FK évolue différemment chez les personnes atteintes et pourquoi elles sont susceptibles de répondre différemment aux traitements.

Différentes mutations du gène CFTR auxquelles s’ajoutent différents gènes modificateurs chez les personnes atteintes entraînent toute la variabilité des manifestations cliniques constatées chez les patients. Avec ces concepts clés en tête, la Dre Elizabeth Tullis, directrice de la clinique des adultes fibro-kystiques de Toronto, s’est attardée au profil du patient FK atypique, et la Dre Janet Rossant, chef de la recherche au SickKids, a souligné le besoin d’évaluer l’efficacité des nouveaux médicaments potentiels mis au point à partir de cellules de patients.

Le Dr Steven Freedman, professeur de médecine à la Harvard Medical School, a donné un aperçu des troubles gastrointestinaux associés à la FK et des traitements ciblant la CFTR pouvant servir à les traiter. Dans la même veine, le Dr André Cantin, directeur de la clinique pour adultes fibro-kystiques du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, a présenté plusieurs nouveaux traitements anti-inflammatoires qui, à l’avenir, pourraient aider à traiter l’inflammation chez les patients atteints de FK.

Avec plus de 1 800 essais cliniques publiés en matière de FK, les chercheurs dans ce domaine sont clairement très actifs en vue d’améliorer la vie des personnes atteintes de FK. Le Dr Chris Goss, professeur de médecine et de pédiatrie à la University of Washington, et le Dr Ed McKone, directeur du registre européen sur les patients FK, ont fait le tour de tous les défis entourant la méthodologie des essais cliniques sur la FK et ont expliqué comment l’abondance de données contenues dans les registres sur les patients est utile pour concevoir et mettre en œuvre les essais.

En guise de conclusion, le Dr Steve Morgan, professeur sur les politiques de la santé à l’Université de la Colombie-Britannique, a animé une discussion stimulante sur les politiques et les difficultés liées à l’accès aux médicaments sur le marché canadien.

Grâce aux renommés conférenciers et représentants des collectivités de cliniciens et de chercheurs du domaine de la FK qui étaient présents, la 15e Conférence Broken Arrow a connu un grand succès, et nous sommes impatients d’organiser la prochaine conférence au cours de laquelle nous soulignerons les progrès à venir dans le domaine.

Vous pouvez visionner l’ensemble des présentations ici.

La webdiffusion est assurée par :

Veuillez prendre note que les présentations sont offertes uniquement en anglais.


Retour à la liste