Skip To Content
BÉNÉVOLAT DÉFENSE DES DROITS

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LA COVID-19

Beaucoup d’information sur la COVID-19 circule en ligne. C’est dans le but d’offrir des renseignements exacts aux personnes qui vivent avec la fibrose kystique que nous nous sommes entretenus avec des cliniciens et avec le Dr John Wallenburg, directeur en chef des activités scientifiques de Fibrose kystique Canada, pour préparer la liste suivante de questions et réponses sur les vaccins contre la COVID-19, ainsi que des conseils et suggestions de ressources pour les personnes touchées par la fibrose kystique.

Fibrose kystique Canada a également tenu une série de webinaires « Demandez aux experts » afin de répondre aux questions de la communauté sur la COVID-19 et la FK. Vous pouvez voir l’enregistrement du webinaire ici.

CONSEILS GÉNÉRAUX

En plus d’aviser le personnel de votre clinique de FK, vous devez suivre les recommandations de votre autorité locale de santé publique en matière de quarantaine ou d’isolement.

Le gouvernement fédéral a mis au point un outil pour aider les Canadiens à vérifier les périodes de quarantaine et d’isolement. Vous pouvez obtenir plus de renseignements et consulter l’outil à https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/symptomes.html#_Getting_tested

Selon Santé Canada, les personnes de tous âges qui sont atteintes d’affections médicales chroniques, y compris les maladies pulmonaires telles que la FK, ou qui sont immunodéprimées, ont un risque accru de présenter une forme grave de la COVID-19. Toutes les personnes qui ne sont pas entièrement vaccinées, y compris celles qui ont subi une transplantation, présentent également un risque plus élevé de maladie grave en lien avec la COVID-19.

Le principal moyen de réduire la propagation de la COVID-19 est la vaccination complète de l’ensemble de la communauté, avec l’administration d’une troisième dose ou dose de rappel lorsque c’est possible. De plus, avec l’assouplissement des restrictions dans l’ensemble du pays, il est important de continuer à suivre les mesures de prévention des infections et de pratiquer la distanciation physique.

Vous devez adresser toute question sur vos facteurs de risque personnels à l’équipe de votre clinique, qui peut vous aider à déterminer si vous devez prendre des précautions supplémentaires, et vous donner des conseils particuliers.

Pour en savoir plus sur les personnes qui présentent les risques les plus élevés et les moyens de réduire vos risques, consultez https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/personnes-susceptibles-gravement-malades-contractent-covid-19.html 

Santé Canada a publié des renseignements sur la façon de réduire les risques de contracter la COVID-19, notamment :

  • Se faire entièrement vacciner et recevoir une troisième dose ou un vaccin de rappel dès qu’ils sont disponibles pour vous et vos proches.
  • Nettoyer et désinfecter les surfaces auxquelles vous touchez fréquemment.
  • Éviter les foules et les grands rassemblements, surtout dans les endroits mal ventilés.
  • Rester à une bonne distance des autres.

Si vous songez à sortir, envisagez les risques et prenez une décision éclairée. De manière générale, les personnes atteintes de FK et leurs proches devraient maintenir leurs pratiques habituelles de prévention des infections pour rester en bonne santé.

Pour en savoir plus sur la manière de réduire vos risques de contracter la COVID-19, consultez https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/personnes-susceptibles-gravement-malades-contractent-covid-19.html

Le gouvernement du Canada a élaboré une fiche de conseils intitulée Comment prendre soin d’une personne atteinte du COVID-19 à la maison – Conseils aux soignants. Veuillez communiquer avec la clinique que fréquente la personne dont vous prenez soin si vous avez des préoccupations médicales à propos de la FK.

Si vous prenez soin d’une personne atteinte de COVID-19 et que vous devez porter un masque, veuillez-vous assurer d’utiliser la bonne technique pour vous protéger et pour protéger les autres. Pour voir une démonstration en vidéo sur comment porter un masque correctement et pour obtenir plus d’informations, visitez le site Web de l’Organisation mondiale de la santé.

 

Le gouvernement du Canada a mis au point un outil pour vous aider à trouver de l’aide financière pendant la pandémie de COVID-19. En utilisant le lien ci-dessous et en répondant à quelques questions, une liste de prestations auxquelles vous pourriez avoir droit sera créée, avec des mesures de soutien disponibles.

Consultez l’outil sur le site https://covid-prestations.alpha.canada.ca/fr/debut

Fibrose kystique Canada examine les recommandations proposées dans le Protocole de triage clinique de Santé Ontario en cas de pandémie majeure de COVID-19 et travaille en collaboration avec notre communauté de cliniciens FK qui apporte un soutien quand nécessaire. La santé et le bien-être de la communauté FK demeurent la plus haute priorité pour Fibrose kystique Canada pendant la pandémie.

Les gouvernements provinciaux peuvent avoir des différents protocoles mis en place pour leurs cliniciens. Fibrose kystique Canada continue a surveiller les lignes directrices élaborées pour les fournisseurs de soins de santé partout au pays.

L’Agence de la santé publique du Canada conseille à l’ensemble de la population de suivre toutes les mesures de santé publique recommandées, y compris le port du masque. Un masque peut contribuer à contenir vos particules respiratoires et prévenir ou réduire la quantité de particules respiratoires infectées que vous inhalez, surtout si le masque est bien conçu et ajusté. Santé publique recommande le port d’un masque médical ou respirateur pour les personnes qui présentent un risque plus élevé de maladie grave en lien avec la COVID-19. Peu importe le masque que vous choisissez, un bon ajustement est un facteur d’efficacité primordial.

Le gouvernement fédéral estime que pour avoir la meilleure protection contre la COVID-19, il importe de recevoir une série de vaccins de base, ainsi qu’une dose de rappel. Le gouvernement recommande également à toute personne qui n’a pas reçu sa série de vaccins contre la COVID-19 de continuer à éviter les voyages non essentiels vers toute destination.

Si vous devez voyager, peu importe votre statut vaccinal, assurez-vous de vérifier les exigences de vaccination de la province ou du territoire d’où vous partez ET de la ville ou du pays où vous vous rendez. Vous devez également tenir compte des exigences en matière de tests et de quarantaine.

Pour en savoir plus sur les déplacements à l’intérieur du Canada et vers d’autres pays, consultez https://voyage.gc.ca/voyage-covid?_ga=2.96214495.215707662.1650406350-1960529055.1650406350

Si vous avez été en contact avec un cas confirmé de COVID-19, vous devez vous mettre en isolement volontaire selon les recommandations de Santé Canada et aviser l’équipe de votre clinique de FK afin qu’elle puisse surveiller de près votre état de santé. Si vous commencez à éprouver des symptômes, contactez les autorités de santé publiques et avisez l’équipe de votre clinique de FK.

Le processus et les directives entourant le dépistage de la COVID-19 varient d’une région à l’autre. L’information au sujet des centres de dépistage de la COVID-19 et les procédures entourant le dépistage évolue continuellement. L’information à jour est disponible sur le site Web de la plupart des gouvernements provinciaux. De plus, la plupart des provinces proposent également un outil en ligne d’auto-évaluation symptômes de la COVID-19.

Voici les liens vers les sites Web des autorités de santé publique de chaque province et territoire :

  • Alberta (en anglais seulement) 

Vaccination 

En raison du lourd fardeau sur leur santé, nous croyons qu’il est nécessaire de protéger les personnes atteintes de fibrose kystique au Canada contre tout risque supplémentaire que pourraient causer les infections liées à la COVID-19, et nous croyons que les personnes fibro-kystiques devraient avoir la priorité en ce qui concerne la vaccination.

Se faire vacciner demeure la façon la plus efficace de se protéger et de protéger les autres contre la COVID-19. Tout le monde est fortement encouragé à se faire vacciner contre la COVID-19. Les doses de rappel, lorsqu’elles sont disponibles, sont aussi fortement recommandées.

Vous pouvez prendre rendez-vous pour vous faire vacciner auprès de votre autorité locale de la santé. Pour en savoir plus sur la vaccination dans votre région, consultez le site https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19/vaccins/comment-vacciner.html.

Le gouvernement du Canada met l’accent sur le fait que la vaccination est l’une des façons les plus efficaces de protéger nos familles, nos communautés et de nous protéger nous-mêmes contre la COVID-19. Les données montrent que les vaccins sont très efficaces pour prévenir les maladies, les hospitalisations et les décès attribuables à la COVID-19, notamment aux variants préoccupants Alpha et Delta.

La vaccination du plus grand nombre de personnes possible pourrait aussi réduire le risque que le virus continue de circuler et que de nouveaux variants apparaissent. Les preuves actuelles montrent que les vaccins contre la COVID-19 au Canada offrent une protection efficace contre les variants actuellement connus au pays. Un faible pourcentage de la population vaccinée peut toutefois être infecté après une exposition au virus, et présenter ou non des symptômes. L’efficacité des vaccins contre la COVID-19 sur les nouveaux variants préoccupants comme Omicron est en cours d’évaluation par les autorités de la santé du Canada.

Pour obtenir la meilleure protection contre l’infection, on recommande que tous se fassent pleinement vacciner. Nous encourageons fortement les personnes atteintes de fibrose kystique (FK), leur famille et les autres membres de la communauté fibro-kystique à suivre les recommandations du gouvernement et à se faire pleinement vacciner pour assurer la santé et la sécurité de tous. Il importe aussi de continuer à prendre les précautions de prévention des infections habituelles et d’obtenir les vaccins de rappel lorsqu’ils deviennent disponibles.

Pour en savoir plus : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19/vaccins/efficacite-avantages-vaccination.html#a1.

En général, une personne est considérée comme étant entièrement vaccinée contre la COVID-19 lorsqu’elle a reçu le nombre complet de doses de la série d’un vaccin :

  • Pour les vaccins Pfizer-BioNTech Comirnaty ou Moderna Spikevax : la pleine vaccination est atteinte deux semaines après avoir reçu sa deuxième dose d’une série vaccinale à deux doses.
  • Pour le vaccin Janssen de Johnson & Johnson : la pleine vaccination est atteinte deux semaines après avoir reçu un vaccin à dose unique.

 

Une personne qui a reçu une dose d’une série vaccinale à deux doses est considérée comme partiellement vaccinée et encouragée à prendre rendez-vous le plus rapidement possible pour recevoir sa deuxième dose. L’efficacité d’une série vaccinale à deux doses augmente après la deuxième dose.

Le gouvernement du Canada a déclaré que les données actuelles montrent qu’il faut au moins deux semaines après la première dose pour obtenir une bonne protection et jusqu’à deux semaines après la deuxième dose pour que la protection soit encore plus élevée. Il est extrêmement important de retourner vous faire vacciner dans les délais conseillés par votre autorité locale de la santé afin d’avoir une protection plus durable contre la COVID-19.

La pleine vaccination contribue à réduire les risques de maladie grave, réduit le risque que vous transmettiez le virus à une autre personne et augmente la probabilité de protection contre l’infection.

La plupart des provinces et territoires offrent une troisième dose du vaccin, ou vaccin de rappel, pour accroître la protection contre la COVID-19. On recommande que les personnes modérément ou gravement immunodéprimées en raison d’une maladie ou d’un traitement obtiennent, lorsqu’elle est disponible, une dose supplémentaire du vaccin ou dose de rappel. Consultez votre autorité locale de la santé, car l’admissibilité aux doses de rappel peut varier selon la région. Obtenez des renseignements supplémentaires en ligne sur les doses de rappel.

Pour en savoir plus : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19/vaccins/vie-apres-vaccination.html#a3.

La plupart des provinces et territoires délivrent et acceptent la preuve de vaccination canadienne contre la COVID-19, qui peut être utilisée pour accéder à des services et pour faciliter les déplacements à l’intérieur et à l’extérieur du Canada.

La vaccination modifie les risques de contracter la COVID-19 et de devenir malade, mais ne change pas le risque d’exposition au virus dans la communauté. Alors que les restrictions sont allégées, il importe de continuer à prendre des précautions en matière de prévention des infections.

Pour en savoir plus et connaître le processus d’obtention de la preuve de vaccination de votre province ou territoire : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19/vaccins/vie-apres-vaccination/preuve-vaccinale.html.

Santé Canada surveille attentivement les variants génétiques du virus responsable de la COVID-19, y compris le variant préoccupant le plus récent, nommé Omicron, et tous les variants futurs.

Le gouvernement fédéral travaille avec les fabricants de vaccins et les organismes internationaux de réglementation pour évaluer l’impact des variants émergents sur l’efficacité des vaccins et traitements approuvés. La population canadienne sera informée si un risque est identifié.

Oui, la pleine vaccination est encouragée chez les personnes qui ont été infectées par la COVID-19. Le risque de réinfection par un variant n’est pas encore établi. La vaccination demeure le moyen le plus efficace de prévenir la maladie grave, l’hospitalisation et le décès en lien avec la COVID-19.

Pour en savoir plus : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/video/demandez-experts-vaccins-covid-19/avantages-efficacite.html#a18.

Le gouvernement fédéral a déterminé qu’avec le retour en présentiel de l’école et de certaines activités, la COVID-19 touche maintenant les enfants et les jeunes plus qu’au début de la pandémie.

Si les enfants et les jeunes sont en général moins susceptibles de devenir malades en raison de la COVID-19, ils peuvent malgré tout être infectés sans avoir de symptôme, et donc transmettre la COVID-19 aux autres, avoir des effets à plus long terme et présenter une complication appelée syndrome inflammatoire multisystémique, qui est rare mais grave chez les enfants. Les enfants et les jeunes qui ont certains troubles médicaux sous-jacents peuvent présenter un risque plus élevé de maladie grave s’ils contractent la COVID-19.

Comme c’est le cas pour les adultes, on recommande que les enfants et les jeunes soient entièrement vaccinés pour assurer la santé et la sécurité de tous. Si vous avez des inquiétudes en ce qui concerne la vaccination de votre enfant atteint de FK, communiquez avec l’équipe de votre clinique de FK ou avec un clinicien dans un centre d’évaluation de la COVID-19.

On trouve un grand nombre de vidéos, affiches et résumés graphiques sur les vaccins contre la COVID-19 :

 

De plus, le gouvernement du Québec offre une page Web complète dédiée à « Démystifier les croyances sur les risques de la vaccination ». Vous y trouverez des vidéos et divers articles de vulgarisation scientifique.

De nombreuses autorités provinciales de santé publique et commissions scolaires ont mis au point des ressources sur l’importance des vaccins contre la COVID-19 pour les enfants.

Le gouvernement du Québec met à votre disposition des vidéos explicatives et des informations diverses afin de vous informer sur la vaccination des enfants de 5 ans et plus. Vous les trouverez sur la page Web « Vaccination des jeunes de 5 à 17 ans contre la COVID-19 » du site Web du gouvernement du Québec.

 

D’autres ressources, en français et en anglais, provenant d’autres instances gouvernementales sont aussi à votre disposition :

En plus de consulter les ressources ci-dessus, vous pouvez communiquer avec votre commission scolaire.

Il existe également des ressources conçues pour les enfants afin de les aider à vivre la période qui précède et celle qui suit la vaccination:

Si vous souhaitez obtenir davantage d’information, veuillez nous écrire à servicedaide@fibrosekystique.ca.