Toutes les mises à jour et ressources de Covid-19 peuvent être trouvées ici : Information au sujet de Covid-19 pour la communauté Fibro-Kystique
Skip To Content
BÉNÉVOLAT DÉFENSE DES DROITS
cf insights cf insights

David Van Beers : un héritage d’espoir

David Van Beers
David Van Beers

David Van Beers est l’aîné d’une famille de six enfants et a grandi sur une ferme en Ontario. Avec quatre garçons à la maison, l’action était au rendez-vous. Malgré le diagnostic de fibrose kystique (FK) de David, son enfance a été semblable à celle de tous les autres enfants : il faisait du sport, jouait avec ses amis, la seule différence était les précautions additionnelles et les traitements dont il avait besoin en raison de la FK.

David avait une attitude intrépide et se faisait des amis facilement. Dans ses temps libres, il se consacrait à ses loisirs, que ce soit de collecter des timbres ou d’élever de poulets. David passait son temps dans la grange à participer aux travaux avec ses frères Paul, Kevin et Bill, sa part du travail dépassant parfois la leur! Au moment de terminer ses études secondaires, David avait acquis 500 poulets dont il s’occupait seul; certains étaient dignes de concours, une chose dont il était très fier. 

Malgré son enthousiasme face à la vie, David a eu des problèmes de santé en lien avec la fibrose kystique. Lorsqu’il était jeune, il dormait sous une tente à oxygène et sa mère lui faisait des percussions thoraciques deux fois par jour pour déloger le mucus accumulé dans ses poumons. Il devait prendre une quarantaine de pilules par jour pour sa digestion et pour combattre les infections. Quand David devait aller à l’hôpital, sa mère était toujours à ses côtés. Son frère Paul croit que c’est à leur mère que David doit sa longue vie; même lorsqu’elle se sentait fatiguée ou malade, elle accordait toujours la priorité aux soins de son fils. Tout cela faisait partie de la routine normale de la famille, mais Paul se souvient encore du jour où un ami lui a dit : « Tu devrais être gentil envers ton frère, parce qu’il va mourir avant d’avoir 21 ans. » Paul avait alors 13 ans et c’était la première fois qu’on lui disait à quel point son frère était malade.

Heureusement, l’ami avait tort et David a vécu jusqu’au milieu de la cinquantaine. Il a eu une série d’emplois exigeants sur le plan physique; au fil des ans, il a notamment rempli des wagons de train, assemblé des palettes, installé des gouttières et construit des maisons. Pour redonner à la communauté, David s’est joint à Kin Canada, car il appréciait beaucoup l’esprit de camaraderie qui y régnait. Il adorait aider les autres. Il conduisait des gens à la clinique de don de sang et donnait un coup de main lors d’événements. Il a même occupé plusieurs postes au sein de Kin Canada, notamment président, vice-président et sous-gouverneur. Paul se souvient que son grand frère était encourageant, patient, bienveillant et farceur. Il était toujours fier de célébrer les réalisations de ses frères et sœurs.

David nous a malheureusement quittés en août 2019, à l’âge de 55 ans. La portée de son influence sur sa famille, la communauté de Goderich, Kin Canada et la communauté fibro-kystique est vaste. Témoignage de son incroyable gentillesse et de son ardeur au travail, David a fait un legs à Fibrose kystique Canada. Son don généreux s’inscrit dans la foulée de son désir d’avoir une influence sur la vie des autres, et de l’espoir que David chérissait non seulement pour son avenir, mais pour celui de tous les Canadiens qui vivent avec la fibrose kystique.

Merci, David Van Beers et la famille Van Beers, pour cet incroyable don.