Toutes les mises à jour et ressources de Covid-19 peuvent être trouvées ici : Information au sujet de Covid-19 pour la communauté Fibro-Kystique
Skip To Content
BÉNÉVOLAT DÉFENSE DES DROITS
cf insights cf insights

Fibrose kystique Canada présente la bourse postdoctorale Jennifer et Robert Sturgess

Jennifer Sturgess

Dr. Jennifer Sturgess

Fibrose kystique Canada a le plaisir de présenter la nouvelle bourse postdoctorale Jennifer et Robert Sturgess. Après l’obtention de son doctorat en pathologie à la University of London en 1970, la Dre Jennifer Sturgess et son époux, Robert, ont déménagé à Toronto, où elle a poursuivi ses recherches au Hospital for Sick Children. La Dre Sturgess s’est concentrée sur la maladie pulmonaire, en particulier en présence de fibrose kystique (FK), et ses travaux ont été appuyés en partie par Fibrose kystique Canada. Après son mandat au Hospital for Sick Children, la Dre Sturgess a été doyenne de recherche associée à la University of Toronto, puis présidente du Toronto Hospital Research Institute. Elle était tenue en haute estime comme un leader d’opinion de la FK et a agi comme consultante, entre autres auprès de l’Organisation mondiale de la santé et des National Institutes of Health; elle était membre à la fois du Conseil de recherches médicales et du Conseil des sciences du Canada.

Pour honorer la mémoire de la Dre Sturgess dans le domaine de la recherche sur la fibrose kystique, sa famille a fait un don important à Fibrose kystique Canada, qui sera reconnu chaque année au cours des sept prochaines années par la désignation d’un boursier postdoctoral en FK.

Patrick Stapleton

Dr. Patrick Stapleton

Le Dr Patrick Stapleton a été nommé boursier postdoctoral Jennifer et Robert Sturgess pour 2017. Le Dr Stapleton est un microbiologiste d’Irelande qui termine sa spécialisation en microbiologie pédiatrique au Hospital for Sick Children. Dans le cadre de sa bourse de recherche, il travaillera avec la Dre Yvonne Yau, afin de comprendre pourquoi certaines souches de Pseudomonas aeruginosa causent des infections persistantes chez les patients FK, tandis que d’autres peuvent être éradiquées par une antibiothérapie. Ses travaux porteront également sur la possibilité d’infections croisées à P. aeruginosa entre les patients, dans le but de mettre au point des mesures de prévention dans le cadre des cliniques.

Fibrose kystique Canada remercie sincèrement la famille Sturgess de son appui et tient à souhaiter au Dr Stapleton beaucoup de succès dans ses recherches.