Nous effectuons des mises à jour sur notre site Web de vendredi soir à lundi matin. De ce fait, certaines sections du site peuvent ne pas fonctionner comme prévu.
Skip To Content
BÉNÉVOLAT DÉFENSE DES DROITS

Actualités

DES DONNÉES PRÉLIMINAIRES LAISSENT ENTREVOIR DES RÉSULTATS ENCOURAGEANTS SUR LA SANTÉ DES PERSONNES FIBRO-KYSTIQUES QUI ONT CONTRACTÉ LA COVID-19
30 avril 2020

Une nouvelle étude collaborative souligne les résultats sur la santé de 40 cas de COVID-19 au sein d'une population de patients vulnérables, ainsi que l'importance de l'éloignement physique

Toronto, ON (le 30 avril 2020) – Menée par l'équipe du registre sur la FK du Cystic Fibrosis Trust, l'étude collaborative a porté sur les données de 40 personnes atteintes de FK provenant de 8 pays et ayant reçu un résultat positif de COVID-19.

Les données, publiées dans le Journal of Cystic Fibrosis, suggèrent que l'incidence relative de la COVID‑19 chez les personnes fibro-kystiques pourrait être légèrement inférieure à celle se rapportant au public en général. Ces résultats pourraient s’expliquer par le fait que la communauté de la FK respecte déjà les mesures de prévention et de contrôle des infections promues actuellement par les autorités sanitaires, comme l'éloignement physique.

« Bien que les données sur le taux d'infection et le cours de la maladie chez les personnes fibro-kystiques soient encourageantes, ces données sont préliminaires et peu nombreuses, indique le Dr John Wallenburg, directeur en chef des activités scientifiques à Fibrose kystique Canada. Je somme les membres de la communauté FK de continuer à respecter le protocole d'éloignement physique mis en place par les représentants de la santé publique. Il est crucial que les personnes atteintes de fibrose kystique demeurent vigilantes afin de ne pas contracter l'infection. »

Le rapport comprend les données de 8 pays — Australie, France, Irlande, Canada, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Royaume-Uni et États-Unis — et révèle que 28 des 40 personnes fibro-kystiques ayant contracté la COVID-19 se sont complètement rétablies du virus.

« Cette étude illustre merveilleusement pourquoi Fibrose kystique Canada fait tout ce travail, mentionne Stephanie Cheng, auteure de l'étude et directrice du registre sur la FK de Fibrose kystique Canada. La communauté internationale a coordonné ces efforts à une vitesse remarquable pour fournir des renseignements pertinents et en temps opportun à la communauté FK sur les répercussions de la COVID-19 chez les personnes fibro-kystiques. Fibrose kystique Canada continue de surveiller l'infection à COVID-19, les tests et les effets du virus sur la population FK au moyen des données consignées dans le Registre canadien sur la fibrose kystique. »

« Je suis reconnaissante envers le soutien continu de toutes les cliniques de FK canadiennes et je les remercie de leur participation à cette étude. Je remercie en particulier les patients et leurs proches qui ont accepté de prendre part au registre », affirme la Dre Anne Stephenson, auteure de l'étude et directrice médicale du Registre canadien sur la fibrose kystique.

Parmi les 40 cas, 31 personnes atteintes de FK présentaient des symptômes de la COVID-19 quand elles ont été testées, et 24 d'entre elles avaient une fièvre. Treize patients ont eu besoin d'oxygène d'appoint, et un seul patient a eu besoin d'un soutien respiratoire invasif. Quatre patients ont été admis aux soins intensifs. Au moment de rédiger ce rapport, un seul s'y trouvait encore.

-30-

À propos de l'étude

Le rapport multinational visant à caractériser l'infection à SARS-CoV-2 chez les personnes fibro-kystiques comprend les résultats obtenus chez 40 personnes de partout dans le monde (Australie, France, Irlande, Canada, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Royaume-Uni et États-Unis) qui sont atteintes de fibrose kystique et qui ont obtenu un résultat positif pour la COVID-19. Le rapport intégral se trouve en ligne sur le site sciencedirect.com.

La fibrose kystique

La fibrose kystique est la maladie génétique mortelle la plus répandue chez les enfants et les jeunes adultes canadiens. Elle touche différents organes, mais surtout l’appareil digestif et les poumons. Dans les poumons, où les effets sont les plus dévastateurs, l’accumulation d’un épais mucus entraîne la perte progressive de la fonction pulmonaire. Le mucus s’accumule également dans l’appareil digestif, ce qui rend difficile la digestion et l’absorption des éléments nutritifs. Il n’existe aucun traitement curatif.

Fibrose kystique Canada

Fibrose kystique Canada est un organisme de bienfaisance national sans but lucratif qui compte parmi les principaux organismes caritatifs engagés dans la recherche d’un traitement curatif contre la fibrose kystique dans le monde. Il est un chef de file de renommée internationale pour la recherche, l’innovation et les soins cliniques liés à la fibrose kystique. Fibrose kystique Canada investit plus d’argent dans la recherche et les soins essentiels à la vie des personnes fibro-kystiques que tout autre organisme non gouvernemental au Canada. Depuis 1960, Fibrose kystique Canada a investi plus de 261 millions de dollars dans la recherche et les soins cliniques de pointe et dans la défense des droits. Les taux de survie des Canadiens fibro-kystiques sont d’ailleurs parmi les plus élevés au monde. Pour obtenir plus de renseignements, visitez fibrosekystique.ca.

 Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Kenya Francis, adjointe, Communications d’entreprise
Fibrose kystique Canada
Téléphone : 416 485-9149, poste 203
Sans frais : 1 800 378-2233, poste 203
Courriel : kfrancis@cysticfibrosis.ca  


Retour à la liste