Toutes les mises à jour et ressources de Covid-19 peuvent être trouvées ici : Information au sujet de Covid-19 pour la communauté Fibro-Kystique
Skip To Content
BÉNÉVOLAT DÉFENSE DES DROITS

Actualités

Fibrose kystique Canada félicite l’Ontario, l’Alberta et la Saskatchewan d’avoir ajouté Trikafta à la liste des médicaments remboursés par leurs régimes publics d’assurance médicaments
24 September 2021

Nous exhortons les autres provinces à sauver des vies et à ajouter immédiatement Trikafta à leur liste de médicaments remboursés.

TORONTO, le 24 septembre 2021 – Fibrose kystique Canada se réjouit d’apprendre que Trikafta, le médicament révolutionnaire utilisé pour traiter la fibrose kystique (FK), fait maintenant partie de la liste des médicaments remboursés dans les provinces de l’Ontario, de l’Alberta et de la Saskatchewan. Les patients admissibles auront accès à Trikafta par l’entremise des régimes publics d’assurance médicaments, bien que les provinces n’aient pas encore confirmé les critères d’admissibilité. Ces trois provinces sont les premières au Canada à ajouter Trikafta à la liste des médicaments remboursés; les autres provinces ne se sont pas encore prononcées quant à leur intention de prendre en charge ce médicament révolutionnaire.

« Notre communauté s’est battue avec acharnement pour que Trikafta soit accessible; malheureusement, nous avons perdu de nombreux êtres chers au cours de notre lutte. Nous sommes soulagés que l’Ontario, l’Alberta et la Saskatchewan aient pris les mesures nécessaires pour assurer l’accès à Trikafta. Maintenant, nous exhortons toutes les autres provinces à agir rapidement, a déclaré le Dr John Wallenburg, directeur en chef des activités scientifiques de Fibrose kystique Canada. Bien que nous nous réjouissions de la nouvelle, nous voulons nous assurer que l’accès à Trikafta est accordé à toutes les personnes admissibles selon les directives de Santé Canada. Nous demandons aux provinces de fonder leur décision sur les lignes directrices de Fibrose kystique Canada, élaborées par les cliniciens spécialistes de la FK, et d’accorder l’accès à tous les Canadiens FK qui pourraient bénéficier de ce traitement révolutionnaire. »

En juin 2021, Santé Canada a approuvé l’usage de Trikafta pour les personnes FK âgées de 12 ans et plus présentant au moins une mutation F508del, la mutation la plus courante associée à la FK. Cependant, l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) a ensuite présenté une recommandation contenant des critères d’admissibilité restrictifs. Ainsi, la recommandation proposée empêcherait 27 % des Canadiens FK qui pourraient grandement bénéficier de Trikafta, dont bon nombre sont des jeunes, d’avoir accès au médicament. L’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) au Québec a fait une recommandation similaire à celle de l’ACMTS. À une exception près, aucune autre juridiction au monde n’a imposé cette condition. Heureusement, la recommandation est non-contraignante; les provinces ont le pouvoir de changer la trajectoire de la maladie et d’éviter des souffrances inutiles et des dommages irréparables.

Bien que le médicament soit maintenant accessible en vertu des régimes publics d’assurance médicaments de trois provinces, il n’est pas clair si les médecins spécialistes de la FK ont le pouvoir de prescrire Trikafta à toute personne qui y est admissible conformément aux directives de Santé Canada ou s’ils doivent se conformer à la recommandation de l’ACMTS. Cependant, l’annonce de l’Ontario indique que les personnes ne remplissant pas le critère de fonction pulmonaire (à préciser) pourront, de pair avec leur clinicien, effectuer une demande au Programme d’accès exceptionnel (PAE) de la province afin d’être considéré pour un remboursement au cas par cas.

Fibrose kystique Canada exhorte les autres provinces d’ajouter rapidement Trikafta à la liste des médicaments remboursés par leurs régimes publics d’assurance médicaments en se basant sur les directives de Santé Canada et les lignes directrices de Fibrose kystique Canada élaborées par des cliniciens spécialistes de la FK pour définir l’admissibilité et l’accès continu. Nous exhortons toutes les autres provinces à assurer un accès rapide à tous ceux qui pourraient bénéficier du médicament, tel que recommandé par leur médecin. 

« C’est un soulagement de savoir que l’Alberta, l’Ontario et la Saskatchewan rembourseront Trikafta et sauveront ainsi la vie des personnes FK de leur province, a déclaré Dale Sleightholme, père de Tyrus Sleightholme, âgé de 24 ans, qui vit avec la fibrose kystique. Ici, en Colombie-Britannique, certains souffrent énormément, ils ont du mal à respirer et sont incapables de réaliser leurs rêves. Rien ne peut justifier cette souffrance alors que l’une des plus grandes percées médicales de l’histoire de la FK existe. J’espère que les ministres de la Santé partout au pays suivront l’exemple de ces provinces. Il est tout à fait inacceptable de refuser une seconde de plus l’accès à ce médicament aux personnes qui en ont besoin. »

Pour obtenir des nouvelles sur la défense des droits des personnes FK, abonnez-vous au bulletin électronique Le Défenseur de FK Canada.

Pour de plus amples renseignements ou pour parler à un membre de la communauté ou à un clinicien, veuillez communiquer avec : 

Cateryne Rhéaume, Conseillère bilingue nationale, Communications et marketing
Téléphone : 438 868-4451 
Courriel : crheaume@fibrosekystique.ca 

 


Retour à la liste