Skip To Content
BÉNÉVOLAT DÉFENSE DES DROITS

Actualités

Fibrose kystique Canada s'engage à verser plus de 2,1 millions de dollars pour financer de nouveaux travaux de recherche
10 May 2022

TORONTO (le 10 mai 2022) – Aujourd’hui, Fibrose kystique Canada a annoncé qu’il financera dix nouveaux projets de recherche canadiens visant à répondre aux priorités établies et à améliorer la santé des personnes touchées par la fibrose kystique (FK). Les projets ont été récompensés dans le cadre du concours 2021 de subventions et de bourses de Fibrose kystique Canada; le total du financement atteint plus de 2,1 millions de dollars.

La période de financement a débuté le 1er avril 2022. Les montants appuieront cinq projets de recherche fondamentale étudiant des aspects de base de la fibrose kystique, une étude de recherche clinique sur la FK, les travaux d’un chercheur en début de carrière dans le domaine de la FK pendant deux ans et ceux de trois boursiers de recherche postdoctorale pendant les deux prochaines années.

Avant la tenue du concours de 2021, Fibrose kystique Canada a collaboré avec des personnes touchées par la FK au pays pour connaître les besoins des patients afin d’orienter le financement de la recherche. Les projets qui ont fait l’objet d’une demande de financement ont été évalués en regard de leur qualité scientifique et de leur cohérence avec les priorités établies par la communauté FK canadienne; de nombreuses demandes de grande qualité se sont disputé le financement.

« Il importe que la recherche que nous finançons s'attaque aux principales préoccupations des Canadiens atteints de fibrose kystique, a affirmé le Dr John Wallenburg, directeur en chef des activités scientifiques, Fibrose kystique Canada. Cette année, huit membres de la communauté fibro-kystique canadienne, de concert avec notre comité d'examen scientifique, ont évalué les propositions de recherche. Ces évaluateurs communautaires ont fait le lien entre la science et le monde réel, et nous ont non seulement aidés à sélectionner les meilleurs travaux scientifiques, mais aussi les demandes qui concordaient le mieux avec les besoins de nos membres. »

Subventions de recherche fondamentale scientifique

Cinq subventions de recherche fondamentale scientifique ont été octroyées, d’un montant maximal de 100 000 $ par année pendant un maximum de trois ans :

Subventions initiales :

La Dre Christine Bear du Hospital for Sick Children de Toronto a reçu un financement sur deux ans pour diriger un projet collaboratif intitulé « Collaboration multicentrique visant à valider le recours aux cultures nasales provenant de patients en vue d’élargir l'accès aux modulateurs de la CFTR ».
Ce projet concorde avec la ou les priorité(s) de la communauté FK suivante(s) : Réduire le fardeau des traitements; Pertinence pour la communauté FK
Récipiendaire d’un prix Impact de la recherche Cathleen Morrison
Récipiendaire d’une subvention de perfectionnement aux chercheurs principaux

Le Dr Emile Levy du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine de Montréal a reçu un financement sur trois ans pour un projet intitulé « Efficacité thérapeutique des polyphénols dans la fibrose kystique expérimentale : leur rôle dans l’inflammation intestinale, le stress oxydant et la dysbiose du microbiote ».
Ce projet concorde avec la ou les priorité(s) de la communauté FK suivante(s) : Réduire le fardeau des traitements
Récipiendaire du prix de Fibrose kystique Canada

Le Dr Thomas Waddell du University Health Network de Toronto a reçu un financement sur trois ans pour étudier le « Recours aux cellules immuno-modifiées pluripotentes de lignée sécurisée dans la thérapie cellulaire de remplacement contre la fibrose kystique ».
Ce projet concorde avec la ou les priorité(s) de la communauté FK suivante(s) : Guérir la FK par des thérapies géniques ou de cellules souches

Subventions de renouvellement :

Le Dr Yossef Av-Gay de la University of British Columbia de Vancouver a reçu un nouveau financement afin de poursuivre pendant trois ans additionnels son projet « Cibler pour mener : nouveaux agents contre Mycobacterium abscessus ».
Ce projet concorde avec la ou les priorité(s) de la communauté suivante(s) : Améliorer la détection et le traitement des infections des voies respiratoires

Le Dr Justin Nodwell de la Faculté de médecine de la University of Toronto recevra un financement additionnel sur trois ans pour étudier les « Traitements contre les agents pathogènes dans la FK ».
Ce projet concorde avec la ou les priorité(s) de la communauté FK suivante(s) : Éliminer les infections chroniques à Pseudomonas aeruginosa; Améliorer la détection et le traitement des infections des voies respiratoires

Subventions de recherche clinique

Dans la catégorie de recherche clinique, le Dr Bradley Quon du St. Paul’s Hospital et de la University of British Columbia recevra un financement sur trois ans pour un nouveau projet étudiant les « Biomarqueurs inflammatoires et immunitaires de la réponse à l'association éléxacaftor-tézacaftor-ivacaftor chez les personnes atteintes de FK ».
Ce projet concorde avec la ou les priorité(s) de la communauté FK suivante(s) : Prédire et prévenir les exacerbations pulmonaires; Réduire le fardeau des traitements; Pertinence pour la communauté FK
Récipiendaire d’un prix Robbie pour la nouvelle recherche la plus prometteuse
Récipiendaire du prix de Fibrose kystique Canada

Bourse de chercheur en début de carrière

La Dre Cara Haney a reçu un financement sur deux ans pour ses travaux à la University of British Columbia sur les « Capteurs environnementaux de Pseudomonas aeruginosa pour déterminer la présence d’une infection chronique ».
Ce projet concorde avec la ou les priorité(s) de la communauté FK suivante(s) : Éliminer les infections chroniques à Pseudomonas aeruginosa;

Récipiendaire d’une bourse Marsha Morton de chercheur en début de carrière

Bourses de recherche postdoctorale

Trois chercheurs épatants ont reçu une bourse de recherche postdoctorale sur deux ans :
Le Dr Aswin Sundarakrishnan, sous la supervision de la Dre Amy Wong, examinera les répercussions du cycle du sommeil sur les poumons fibro-kystiques dans un modèle de cellules souches.
Récipiendaire d’une bourse de recherche postdoctorale Sturgess

La Dre Amanda Morris, sous la supervision de la Dre Valarie Waters, étudiera les co-infections par Pseudomonas æruginosa chez des patients atteints de fibrose kystique.
Récipiendaire d’une bourse de recherche postdoctorale Gala Fusion

La Dre Jin-A Lee examinera le rôle du canal TMEM16A dans la maturation de cellules épithéliales normales et FK, de concert avec la Dre Amy Wong.

« Nous nous engageons à nous assurer que tous les Canadiens atteints de fibrose kystique vivent plus longtemps et en meilleure santé. Des travaux sont nécessaires afin de changer le cours de cette maladie et de ne laisser personne de côté, a indiqué Kelly Grover, présidente et chef de la direction, Fibrose kystique Canada. Grâce à la générosité de nos donateurs, nous appuyons des projets prometteurs dont les résultats bénéficieront aux patients plus tôt que tard, en particulier à ceux qui ont peu d’options de traitement. »

Fibrose kystique Canada est reconnu pour avoir financé des travaux de recherche ayant mené à des progrès remarquables, comme la découverte du gène responsable de la fibrose kystique. Cette découverte a changé l'avenir de la maladie et a permis à des chercheurs et à des cliniciens de partout dans le monde de cibler la cause de la maladie, et non seulement ses symptômes. La recherche continue d’être la force propulsive permettant aux personnes atteintes de fibrose kystique à vivre plus longtemps et en meilleure santé, et c’est pourquoi Fibrose kystique Canada a investi plus de 275?millions de dollars dans la recherche et les soins de santé au cours des 60 dernières années.

« Félicitations à tous les récipiendaires d’une bourse ou d’une subvention, en particulier à ceux qui ont remporté une bourse de chercheur en début de carrière ou une bourse de recherche postdoctorale, a affirmé le Dr Paul Eckford, directeur de programme, Recherche, Fibrose kystique Canada. C'est en appuyant de jeunes chercheurs qui sortent des sentiers battus et en continuant de nourrir l’intérêt envers la recherche dans le domaine de la fibrose kystique que nous continuons d'atteindre d’exceptionnels résultats qui font la réputation de Fibrose kystique Canada. Nous sommes impatients de voir les percées extraordinaires qui découleront des travaux de tous les récipiendaires de notre financement ».

Fibrose kystique Canada lancera sa nouvelle stratégie de recherche à l’automne 2022. Cette stratégie reposera sur les priorités des Canadiens atteints de fibrose kystique et y répondra, donnera priorité aux projets dont les répercussions seront à court terme et qui compléteront les efforts de recherche mondiaux, et financera les domaines qui fournissent des options aux personnes qui ne bénéficient pas des traitements modulateurs.

La fibrose kystique

La fibrose kystique (FK) est la maladie génétique mortelle la plus répandue chez les enfants et les jeunes adultes canadiens. Il n’existe aucun traitement curatif. Parmi les Canadiens qui ont succombé à la FK depuis les cinq dernières années, la moitié avaient moins de 37 ans. La fibrose kystique est une maladie multisystémique progressive et dégénérative qui touche principalement les poumons et l’appareil digestif. Dans les poumons, où les effets de la maladie sont les plus dévastateurs, une accumulation d’épais mucus provoque de graves problèmes respiratoires. Le mucus et les protéines s’accumulent également dans l’appareil digestif, ce qui rend difficile la digestion et l’absorption des éléments nutritifs. En plus des effets physiques de la maladie, de plus en plus de personnes fibro-kystiques font face à des problèmes de santé mentale, l’anxiété et la dépression étant courantes au sein de cette population. La transplantation pulmonaire bilatérale est la dernière option pour les patients en phase terminale de la maladie; la plupart des décès attribuables à la FK sont causés par la maladie pulmonaire.

Fibrose kystique Canada

Fibrose kystique Canada a complètement révolutionné l’histoire de la fibrose kystique. Nos avancées en recherche et en soin ont plus que doublé l’espérance de vie. Fondé par des parents en 1960, Fibrose kystique Canada est devenu un leader quant à l’engagement des personnes touchées par la maladie : celles atteintes de la maladie, les parents, les aidants, les bénévoles, les chercheurs et les professionnels de la santé, les gouvernements et les donateurs. Tous ensemble nous allons toujours plus loin pour les 4 332 enfants et adultes canadiens fibro-kystiques grâce aux traitements, à la recherche et à notre service d’’information et de soutien. Oui, nous avons progressé, mais nous sommes loin d’avoir terminé, car la moitié des Canadiens atteints de fibrose kystique qui sont décédés au cours des cinq dernières années étaient âgés de moins de 37 ans. Nous nous engageons à ne pas nous arrêter et à aller toujours plus loin, jusqu’à ce que les personnes qui vivent avec la fibrose kystique puissent profiter pleinement de tout ce que la vie offre de merveilleux.


Retour à la liste