Toutes les mises à jour et ressources de Covid-19 peuvent être trouvées ici : Information au sujet de Covid-19 pour la communauté Fibro-Kystique
Skip To Content
BÉNÉVOLAT DÉFENSE DES DROITS

Actualités

La Colombie-Britannique devient la cinquième province à rembourser Trikafta, un médicament révolutionnaire
6 October 2021

Fibrose kystique Canada exhorte les provinces de l’Atlantique, le Manitoba et tous les territoires à sauver des vies en remboursant immédiatement Trikafta

TORONTO, le 6 octobre 2021 – Fibrose kystique Canada se réjouit que Trikafta, un médicament révolutionnaire utilisé pour le traitement de la fibrose kystique (FK), soit maintenant remboursé par la Colombie-Britannique (C.-B.). Les critères d’admissibilité n’ont pas encore été publiés par la province, mais les patients admissibles à Trikafta pourront y avoir accès par l’entremise de BC Pharmacare. La Colombie-Britannique se joint à l’Alberta, à l’Ontario, au Québec et à la Saskatchewan, à titre de provinces ayant confirmé le remboursement du médicament. Fibrose kystique Canada tente de savoir si le Yukon sera inclus dans l’entente de financement de la Colombie-Britannique.

Cinq provinces, soit le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard, ne se sont pas encore prononcées sur le remboursement de ce médicament transformateur. Fibrose kystique Canada attend la confirmation que le remboursement de Trikafta par les gouvernements du Québec et de l’Ontario s’appliquera également aux Canadiens atteints de fibrose kystique au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest, comme ce fut le cas par le passé pour d’autres médicaments.

Il s’agit d’une journée bien spéciale pour la population fibro-kystique en Colombie-Britannique. Ce médicament changera des vies et la trajectoire de la maladie pour de nombreuses personnes dans cette province, mentionne le Dr John Wallenburg, directeur en chef des activités scientifiques de Fibrose kystique Canada. Nous sommes heureux que cinq provinces aient saisi l’occasion de sauver des vies en accordant l’accès à Trikafta. Nous nous attendons à ce que toutes les provinces et tous les territoires au pays démontrent la même détermination à mettre fin à cette maladie. Nous exhortons tous les ministres et premiers ministres de la Santé à rendre Trikafta accessible dès maintenant pour toutes les personnes qui peuvent bénéficier du médicament.

En plus de rembourser Trikafta, la Colombie-Britannique a également annoncé le lancement de Cystic Fibrosis Care BC (CFCBC), son nouveau réseau d’amélioration de la santé. Le réseau, qui découle d’un partenariat entre Fibrose kystique Canada et l’Autorité provinciale des services de santé, permettra la prestation de soins de haute qualité et centrés sur le patient pour les personnes atteintes de fibrose kystique, tout en veillant à ce que les soins soient inclusifs, équitables et accessibles à l’échelle de la province. L’objectif du réseau est d’améliorer la santé des personnes atteintes de fibrose kystique.

En juin 2021, Santé Canada a approuvé l’utilisation de Trikafta pour les personnes atteintes de fibrose kystique âgées de plus de 12 ans qui présentent au moins une mutation F508del, la mutation la plus courante à l’origine de la FK. Cependant, l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) a par la suite émis des critères d’admissibilité restrictifs. L’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) au Québec a publié une recommandation similaire à celle de l’ACMTS. À une exception près, aucune autre juridiction au monde n’a imposé ce critère d’accès. Heureusement, ces recommandations sont non-contraignantes; les provinces et les territoires ont le pouvoir de changer la trajectoire de la maladie et d’éviter des souffrances inutiles et des dommages irréparables.

Bien que le médicament soit remboursé par le régime public d’assurance médicaments de la Colombie-Britannique, il n’est pas clair si la province adoptera la recommandation de l’ACMTS ou si les médecins spécialistes de la FK peuvent prescrire Trikafta à tous ceux qui répondent aux indications publiées par Santé Canada, comme c’est le cas en Alberta et en Saskatchewan. Les annonces de l’Ontario et du Québec supposent que ces provinces suivront les recommandations de l’ACMTS et que les personnes qui ne répondent pas aux critères restrictifs pourront demander à leur clinicien de présenter une demande de remboursement au cas par cas.

Fibrose kystique Canada demande au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve-et-Labrador, à la Nouvelle-Écosse, au Nunavut, à l’Île-du-Prince-Édouard, aux Territoires du Nord-Ouest et au Yukon d’ajouter rapidement Trikafta à la liste des médicaments couverts par les régimes publics d’assurance médicaments. On demande également que l’admissibilité et l’accès continu soient basés sur les indications publiées par Santé Canada et les lignes directrices de Fibrose kystique Canada élaborées par les cliniciens spécialistes de la FK. Nous exhortons toutes les autres provinces et tous les autres territoires à assurer un accès rapide au médicament pour tous ceux qui pourraient en bénéficier.

C’est une excellente nouvelle pour la communauté FK en Colombie-Britannique. Cette communauté, qui comprend les personnes touchées par la maladie, les bénévoles et le personnel des cliniques, se sont battus longtemps et durement pour ce moment. L’accès à ce médicament révolutionnaire et l’annonce du CFCBC vont changer des vies, déclare Chris Black, mère d’une personne FK et coordonnatrice régionale de la défense des droits des personnes FK en Colombie-Britannique pour Fibrose kystique Canada. Bien qu’il s’agisse d’une journée mémorable dans l’Ouest canadien, nous continuerons d’exercer des pressions jusqu’à ce que tous les Canadiens qui ont besoin de Trikafta puissent y avoir accès.

Pour des nouvelles sur la défense des droits des personnes atteintes de FK, veuillez vous abonner au bulletin Le Défenseur de Fibrose kystique Canada.

Pour de plus amples renseignements ou pour parler à un membre de la communauté ou à un clinicien, veuillez communiquer avec :

Cateryne Rhéaume, Conseillère bilingue nationale, Communications et marketing
Téléphone : 438 868-4451
Courriel : crheaume@fibrosekystique.ca

Nicole Young, Directrice, Communications et marketing
Téléphone : 905 317-5529
Courriel : nyoung@cysticfibrosis.ca


Retour à la liste