Skip To Content

Actualités

Santé Canada approuve Trikafta, un médicament révolutionnaire contre la fibrose kystique, pour les enfants âgés de 6 à 11 ans
20 April 2022

TORONTO, le 20 avril 2022 – La communauté fibro-kystique canadienne se réjouit aujourd’hui alors que Santé Canada a approuvé Trikafta, un médicament révolutionnaire contre la fibrose kystique, pour les enfants âgés de 6 à 11 ans présentant au moins une mutation F508del. En juin 2021, ce médicament a été approuvé pour les personnes âgées de 12 ans et plus, et depuis, la vie de nombreux Canadiens se transforme. Bien que cette nouvelle soit prometteuse, les enfants canadiens atteints de fibrose kystique n’auront accès à Trikafta que lorsque les régimes d’assurance médicaments publics et privés accepteront de le couvrir.

Trikafta est considéré comme la plus grande innovation de l’histoire de la fibrose kystique. Il peut traiter jusqu’à 90 % des Canadiens atteints de fibrose kystique et s’attaque aux causes sous-jacentes de la maladie au lieu de simplement gérer les symptômes. Cette approbation par Santé Canada est une étape importante vers un changement de la trajectoire de la maladie chez les enfants et les adultes atteints de fibrose kystique.

« La fibrose kystique est une maladie évolutive, et les enfants subissent des lésions pulmonaires importantes entre 6 et 20 ans, a déclaré le Dr John Wallenburg, directeur en chef des activités scientifiques de Fibrose kystique Canada. Ces dommages sont souvent irréversibles, causent de graves problèmes de santé et nuisent au bien-être. L’accès précoce à Trikafta peut ralentir la progression des symptômes et diminuer le déclin de l’état de santé chez les enfants, modifiant à jamais l’évolution de leur maladie et leur avenir. »

Fibrose kystique Canada exhorte les provinces, les territoires et les assureurs privés à rembourser immédiatement Trikafta pour les Canadiens âgés de 6 ans et plus et à suivre les directives des cliniciens spécialistes de la FK énoncées dans les lignes directrices consensuelles de Fibrose kystique Canada concernant l’utilisation des modulateurs, qui recommandent l’élimination des critères d’accès.

« L’automne dernier, les provinces et les territoires ont agi rapidement pour couvrir ce médicament, ce qui témoigne du pouvoir transformationnel de Trikafta. Aujourd’hui, nous demandons la même intervention rapide, le même engagement à sauver des vies, mais cette fois, ne laissons personne pour compte », a ajouté Kelly Grover, présidente et chef de la direction de Fibrose kystique Canada.

Trikafta fait également l’objet d’un examen par les organismes canadiens d’évaluation des technologies de la santé, soit l’Agence canadienne des médicaments et des technologies en santé (ACMTS) et l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). On s’attend à ce que ces organismes mettent à jour leurs recommandations sur le rapport coût-efficacité de Trikafta afin d’inclure les Canadiens âgés de 6 ans et plus. Lorsque l’ACMTS et l’INESSS ont évalué Trikafta pour son usage chez les 12 ans et plus en 2021, ils ont recommandé que le médicament soit remboursé par les régimes publics d’assurance médicaments, mais avec des critères d’accès beaucoup trop restrictifs. L’examen par l’ACMTS pour son usage chez les 6 ans et plus reposera sur de nouvelles données publiées qui démontrent que les personnes dont la valeur de la fonction pulmonaire est de 91 % ou plus bénéficient grandement de Trikafta.

Malgré le potentiel de Trikafta d’aider 90 % des Canadiens atteints de fibrose kystique, nombre d’entre eux âgés de 12 ans et plus n’ont toujours pas accès au médicament. Certaines administrations et certains assureurs privés ont choisi d’appliquer les critères d’accès restrictifs de l’ACMTS et de l’INESSS, en plus d’opter pour des systèmes de remboursement complexes, ce qui signifie que plusieurs Canadiens atteints de fibrose kystique sont laissés pour compte. Les évaluations des technologies de la santé en cours sont une occasion pour les provinces, les territoires et les assureurs privés de suivre les conseils des cliniciens spécialistes de la FK.

Fibrose kystique Canada demande aux principaux décideurs des provinces et des territoires du Canada de se rappeler que, même si les recommandations de l’ACMTS peuvent les aider à prendre des décisions éclairées quant au financement de nouveaux médicaments, celles-ci sont non contraignantes. Ainsi, les administrations peuvent choisir de couvrir le médicament dès maintenant pour toutes les personnes qui pourraient en bénéficier, et décider, au besoin, quelles restrictions doivent s’appliquer.

« Trikafta est déjà considéré comme un miracle pour plusieurs personnes âgées de 12 ans et plus au Canada, a déclaré M. Wallenburg. Nous devons veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte. Les prestataires de régimes d’assurance médicaments publics et privés ne devraient pas imposer de conditions cliniques. Les cliniciens, et seulement les cliniciens, devraient prendre des décisions quant aux meilleurs traitements pour leurs patients. »

Campagne #Plusloinensemble pour le Mois de la sensibilisation à la fibrose kystique

Mai est le Mois de la sensibilisation à la fibrose kystique, et Fibrose kystique Canada encourage les Canadiens à poser un geste afin d’aller encore plus loin pour s’assurer que les enfants et toutes les personnes atteintes de fibrose kystique vivent plus longtemps et en meilleure santé.

Les sympathisants et les défenseurs des droits peuvent visiter pour en apprendre davantage sur notre campagne #Plusloinensemble et se joindre à nous pour marcher, écrire, rencontrer ou donner afin de lutter pour l’accès aux médicaments essentiels pour les personnes atteintes de fibrose kystique.

Rassemblement pour l’accès à Trikafta

Les membres de la communauté et les sympathisants sont invités à se joindre à un rassemblement pour l’accès à Trikafta dans le cadre d’un événement Facebook en direct le 20 avril à 19 h HAE sur la page Facebook en anglais de Fibrose kystique Canada et le 21 avril à 19h HAE sur la page Facebook en français. Les événements réuniront les membres de la communauté pour discuter de la décision de Santé Canada et des prochaines étapes à franchir pour avoir accès à des médicaments contre la fibrose kystique qui changent la vie.

La fibrose kystique

La fibrose kystique (FK) est la maladie génétique mortelle la plus répandue et touche plus de 4 332 enfants et jeunes adultes canadiens. Il n’existe aucun traitement curatif. Parmi les Canadiens qui ont succombé à la FK depuis les cinq dernières années, la moitié avaient moins de 37 ans. La fibrose kystique est une maladie multisystémique progressive et dégénérative qui touche principalement les poumons et l’appareil digestif. Dans les poumons, où les effets de la maladie sont les plus dévastateurs, une accumulation d’épais mucus provoque de graves problèmes respiratoires. Le mucus et les protéines s’accumulent également dans l’appareil digestif, ce qui rend difficile la digestion et l’absorption des éléments nutritifs. En plus des effets physiques de la maladie, de plus en plus de personnes fibro-kystiques font face à des problèmes de santé mentale, l’anxiété et la dépression étant courantes au sein de cette population. La transplantation pulmonaire bilatérale est la dernière option pour les patients en phase terminale de la maladie; la plupart des décès attribuables à la FK sont causés par la maladie pulmonaire.

Fibrose Kystique Canada

Fibrose kystique Canada a complètement révolutionné l’histoire de la fibrose kystique. Nos avancées en recherche et en soin ont plus que doublé l’espérance de vie. Fondé par des parents en 1960, Fibrose kystique Canada est devenu un leader quant à l’engagement des personnes touchées par la maladie : celles atteintes de la maladie, les parents, les aidants, les bénévoles, les chercheurs et les professionnels de la santé, les gouvernements et les donateurs. Tous ensemble nous allons toujours plus loin pour les 4 332 enfants et adultes canadiens fibro-kystiques grâce aux traitements, à la recherche et à notre service d’’information et de soutien. Oui, nous avons progressé, mais nous sommes loin d’avoir terminé, car la moitié des Canadiens atteints de fibrose kystique qui sont décédés au cours des cinq dernières années étaient âgés de moins de 37 ans. Nous nous engageons à ne pas nous arrêter et à aller toujours plus loin, jusqu’à ce que les personnes qui vivent avec la fibrose kystique puissent profiter pleinement de tout ce que la vie offre de merveilleux.

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Nicole Young

nyoung@cysticfibrosis.ca

905 317-5529

Cateryne Rhéaume

crheaume@fibrosekystique.ca

438 868-4451


Retour à la liste