Skip To Content
A scientist holds laboratory equipment

Pleins feux sur la recherche


Dr Jonathan Rayment – nouveau responsable médical de FK ÉCLAIR?
Dr Jonathan Rayment

Le Dr Jonathan Rayment a récemment accepté le poste de responsable médical de FK ÉCLAIR, soit le réseau d'essais cliniques de Fibrose kystique Canada, en remplacement du Dr Bradley Quon qui termine son mandat après cinq années passées dans ce rôle. Le Dr Rayment est pneumologue pédiatrique et chercheur clinique au BC Children’s Hospital. Il est impliqué au sein du réseau d'essais cliniques depuis sa fondation en 2018. Nous avons eu la chance de discuter avec lui à propos de ses nouvelles fonctions et pour qu’il nous explique l’importance des essais cliniques pour notre communauté.? 

Pour en savoir plus
Un chercheur travaillant avec des cellules souches dans un laboratoire
Recherche sur les thérapies géniques ou à base de cellules souches contre la fibrose kystique
Dr Thomas Waddell

Le Dr Thomas Waddell, chercheur émérite et chirurgien thoracique (médecin spécialisé dans la transplantation pulmonaire) au University Health Network de Toronto, essaie de contourner ce problème. Il a reçu un financement sur trois ans (2022-2025) de Fibrose kystique Canada pour étudier le « Recours aux cellules immuno-modifiées pluripotentes de lignée sécurisée dans la thérapie cellulaire de remplacement contre la fibrose kystique ».

Pour en savoir plus
Dr Yossef Av-Gay
De nouveaux agents ciblant Mycobacterium abscessus
Dr Yossef Av-Gay

Dr Yossef Av-Gay, professeur à la University of British Columbia, a récemment obtenu une subvention de Fibrose kystique Canada dans le cadre du concours des subventions et des bourses de 2021, pour son étude sur de nouvelles molécules ciblant la bactérie Mycobacterium abscessus, intitulée Hit to lead: Novel agents against Mycobacterium abscessus.

Pour en savoir plus
Dr Emile Levy
Efficacité thérapeutique des polyphénols dans la fibrose kystique expérimentale : leur rôle dans l’inflammation intestinale, le stress oxydant et la dysbiose du microbiote
Dr Emile Levy

Le Dr Emile Levy, professeur au Département de nutrition à l’Université de Montréal et directeur scientifique de l’Unité de gastroentérologie, hépatologie et nutrition au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, a reçu récemment un financement de Fibrose kystique Canada pour ses travaux intitulés «?Efficacité thérapeutique des polyphénols dans la fibrose kystique expérimentale?: leur rôle dans l’inflammation intestinale, le stress oxydant et la dysbiose du microbiote. Fibrose kystique Canada a octroyé ce financement dans le cadre du concours 2021 de subventions et de bourses et attend avec impatience les résultats de ces travaux de recherche. 

Pour en savoir plus
Dre Jin-A Lee
Étudier le rôle du canal TMEM16A en vue de compenser le dysfonctionnement de la CFTR
Dre Jin-A Lee

La Dre Jin-A Lee, qui travaille au Hospital for Sick Children (SickKids), a récemment reçu une bourse de recherche postdoctorale sur deux ans de Fibrose kystique Canada pour ses travaux intitulés Rôle du canal TMEM16A dans le traitement des voies respiratoires touchées par la fibrose kystique, peu importe la mutation en cause.

Les bourses de recherche postdoctorale sont octroyées dans le cadre de notre concours de subventions et de bourses à des candidats qui ont obtenu un doctorat ou une maîtrise au cours des cinq dernières années et qui réalisent des travaux de recherche indépendants dans un laboratoire universitaire. La Dre Lee espère définir le rôle du TMEM16A, un canal calcium-chlorure, ainsi que déterminer l’effet d’une régulation à la hausse de ce canal sur le fonctionnement de l’épithélium. Le but ultime est de trouver un moyen de cibler le TMEM16A en vue d'aider à compenser le dysfonctionnement de la CFTR dans la FK.

Les travaux de la Dre Lee concordent avec la priorité de recherche suivante de la communauté : Guérir la FK par des thérapies géniques ou de cellules souches. Ils visent également les personnes qui ne peuvent pas bénéficier de traitements modulateurs.

Pour en savoir plus
Dre Shekooh Behroozian
Étudier des méthodes non invasives pour déceler les infections pulmonaires

À la fin de 2021, nous avons collaboré avec le programme Michael Smith Health Research BC pour financer sur trois ans une bourse de chercheur-boursier en vue de mettre au point une méthode diagnostique non invasive des infections pulmonaires dans la FK. La Dre Shekooh Behroozian, boursière de recherches postdoctorales à l’Université de la Colombie-Britannique et membre de l’équipe de la Dre?Jane Hill, a reçu cette bourse pour son projet intitulé : Development of a non-invasive diagnostic to detect bacterial pulmonary infections in patients with cystic fibrosis (mise au point d’une méthode diagnostique non invasive pour déceler les infections pulmonaires bactériennes chez les patients atteints de fibrose kystique). Ce projet concorde avec les priorités de recherche en santé définies par notre collectivité : Améliorer la détection et le traitement des infections des voies respiratoires? et Prédire et prévenir les exacerbations pulmonaires?.

Pour en savoir plus
Profile du Dre Cara Haney devant les bureaux.
Capteurs environnementaux de Pseudomonas æruginosa pour déterminer la présence d’une infection chronique
Entrevue avec Dre Cara Haney

La Dre Cara Haney est professeure à la University of British Columbia et a récemment reçu une bourse de chercheur en début de carrière lors du concours 2021 de subventions et de bourses de Fibrose kystique Canada pour ses travaux de recherche intitulés : Capteurs environnementaux de Pseudomonas æruginosa pour déterminer la présence d’une infection chronique. Les chercheurs en début de carrière sont ceux qui ont récemment ouvert un laboratoire de recherche indépendant dans une université ou un hôpital. Fibrose kystique Canada s'est engagé à financer des chercheurs rigoureux en début de carrière en vue de bâtir et de maintenir un solide bassin de chercheurs dans le domaine de la FK au Canada, pour maintenant et pour l’avenir, qui ont les compétences requises pour produire la prochaine génération de percées dans ce domaine.

Pour en savoir plus
Le Dre Amanda Morris sourit dans un bureau clair avec une vue sur les immeubles derrière elle.
l’exploration in vivo des interactions entre Pseudomonas aeruginosa et Staphylococcus aureus dans les expectorations de patients atteints de fibrose kystique pendant les exacerbations pulmonaires
Entrevue avec Dre Amanda Morris

DrAmanda Morris, boursière de recherche au Hospital for Sick Children, a récemment reçu une bourse de recherche de Fibrose kystique Canada pour son étude sur l’exploration in vivo des interactions entre Pseudomonas aeruginosa et Staphylococcus aureus dans les expectorations de patients atteints de fibrose kystique pendant les exacerbations pulmonaires (In vivo exploration of Pseudomonas aeruginosa and Staphylococcus aureus Interactions within Sputum of Cystic Fibrosis patients with Pulmonary Exacerbations) 

Pour en savoir plus
Dr Christine Bear
Nos collaborations en recherche: Améliorer l’accès aux traitements
Entrevue avec Dre Christine Bear

Dre Christine Bear est une chercheuse du Hospital for Sick Children (SickKids) de Toronto, qui a récemment reçu un financement pour poursuivre son projet collaboratif intitulé « Collaboration multicentrique visant à valider le recours aux cultures nasales provenant de patients en vue d’élargir l'accès aux modulateurs de la CFTR ». Elle espère découvrir comment utiliser Trikafta chez les patients fibro-kystiques porteurs de mutations autres que la F508del, soit la mutation la plus courante. Le recours à des cellules nasales pourrait permettre de démontrer que Trikafta améliore la santé pulmonaire de personnes qui n’ont pas pu avoir accès à ce médicament parce qu’elles sont porteuses de mutations rares.

Fibrose kystique Canada est fier d’appuyer cette recherche grâce à une généreuse subvention de recherche fondamentale du Sarah Gordon Sutherland Memorial Fund. Nous remercions sincèrement la famille Gordon d'avoir rendu ce travail possible.

Pour en savoir plus
Dr Robert Hancock
Mettre au point de meilleurs traitements contre Pseudomonas aeruginosa

Le Dr Robert Hancock est le professeur Killam du département de Microbiologie et immunologie et détient une chaire de recherche du Canada à la University of British Columbia. Il a publié plus de 700 articles scientifiques et a reçu plusieurs prix et titres honorifiques prestigieux en reconnaissance de son travail, ayant notamment été nommé Officier de l'Ordre du Canada en 2001. Les travaux de recherche du Dr Hancock visent principalement la compréhension de l’antibiorésistance et la détermination de moyens pour la surmonter, ainsi que la mise au point de nouveaux traitements contre les infections difficiles à traiter, comme celles provoquées par Pseudomonas aeruginosa.

Pour en savoir plus