Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

BÉNÉVOLAT DÉFENDEZ LA CAUSE
cf insights cf insights

Commencer le collège ou l’université lorsqu’on est atteint de fibrose kystique

Au moment d’entreprendre vos études postsecondaires, vous êtes probablement un peu inquiet de voir comment se fera la transition. Car amorcer cette tape importante de la vie lorsqu’on est atteint de fibrose kystique représente un défi. Voici donc quelques conseils de personnes fibro-kystiques qui ont vécu l’expérience :

  • « Voyez ça comme une occasion qui s’offre à vous. Faire des études postsecondaires lorsqu’on est atteint d’une maladie chronique représente un défi, alors n’hésitez pas à solliciter de l’aide lorsque vous en ressentez le besoin. L’école et vos amis sont importants, bien sûr, mais la chose la plus importante demeure votre santé. À vous de trouver l’équilibre. Ce ne sera pas nécessairement facile, mais vous pouvez y arriver! » – Meaghan MacRury
  • « AMUSEZ-VOUS! Assurez-vous de toujours respecter les exigences de vos traitements. À défaut de le faire, vous n’en ressentirez peut-être pas les effets immédiatement, mais ils se manifesteront tôt ou tard. Assurez-vous aussi que vous vous réservez suffisamment de temps pour être avec vos amis et pour étudier, mais aussi pour vous occuper de votre santé. Et rappelez-vous qu’il est préférable de manquer quelques fêtes avec les amis que de devoir être admis à l’hôpital pour plusieurs semaines! » – Chelsea Gagnon
  • « Soyez fier de ce que vous avez accompli. Atteindre le niveau postsecondaire est une belle réalisation, que vous soyez ou non atteint d’une maladie chronique. Une fois que vous aurez choisi le collège ou l’université, informez franchement les responsables de l’institution de votre état et profitez des ressources que celle-ci peut mettre à votre disposition. Ces ressources faciliteront votre transition. Par exemple, lorsque j’ai entrepris ma première année d’étude, j’ai demandé d’avoir une chambre individuelle à la résidence étudiante afin d’avoir plus d’intimité et de pouvoir respecter plus facilement l’horaire des soins. L‘université a rapidement acquiescé à ma demande. De même, l’horaire de cours et les périodes d’évaluation peuvent s’adapter à votre situation, ce qui favorisera votre réussite et améliorera votre expérience. Une fois bien installé, impliquez-vous dans des activités et vivez pleinement votre vie d’étudiant, MAIS soyez conscient de vos limites. Ne faites aucun compromis sur les soins et les traitements. Et continuez d’apprendre, non seulement dans votre domaine d’étude, mais aussi sur vous-mêmes. » – Alex McCombes
  • « Gestion du stress et du temps, et autogestion des soins! Votre santé est ce qu’il y a de plus important! Si votre santé n’est pas votre priorité absolue, alors vous en ressentirez tôt ou tard les effets néfastes dans tous les aspects de votre vie. Vous avez bien autres choses à penser que vos séances de physiothérapie ou la prise de médicaments, mais c‘est là un prix minime pour conserver la santé. La plupart des collèges et universités ont des conseillers à la vie étudiante et scolaire. N’hésitez pas à faire appel à eux dès que vous en sentez le besoin. » – Brenda Chambers-Ivey
  • « Profitez de tous les cours et de toutes les activités possibles! C’est une période unique de votre vie et il vous appartient d’en tirer le meilleur parti. Si vous avez la fibrose kystique, faites faire une évaluation de votre santé et une révision de vos traitements avant le début du premier semestre afin d’entreprendre vos études du bon pied. » – Terra Stephenson
  • « Connaissez vos limites et respectez les, mais soyez fier d’entreprendre une période merveilleuse de votre vie. Le collège et l’université peuvent être intimidants et vous serez peut-être tenté de négliger vos traitements, mais résistez à la tentation. La seule personne qui souffrira de l’absence de traitement est vous! Et vous êtes une personne importante! Vous avez parcouru tout ce chemin, alors continuez à avancer : vous POUVEZ atteindre vos buts et vous réaliser en suivant religieusement vos traitements! » – Timothy Vallillee

Vous avez une expérience à partager? Pour que votre témoignage apparaisse dans notre blogue, communiquez avec Terra à tgillespie@cysticfibrosis.ca