Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

BÉNÉVOLAT DÉFENDEZ LA CAUSE

Pleins feux sur la recherche


Mettre au point de meilleurs traitements contre Pseudomonas aeruginosa

Le Dr Robert Hancock est le professeur Killam du département de Microbiologie et immunologie et détient une chaire de recherche du Canada à la University of British Columbia. Il a publié plus de 700 articles scientifiques et a reçu plusieurs prix et titres honorifiques prestigieux en reconnaissance de son travail, ayant notamment été nommé Officier de l'Ordre du Canada en 2001. Les travaux de recherche du Dr Hancock visent principalement la compréhension de l’antibiorésistance et la détermination de moyens pour la surmonter, ainsi que la mise au point de nouveaux traitements contre les infections difficiles à traiter, comme celles provoquées par Pseudomonas aeruginosa.

Pour en savoir plus
COMPRENDRE CE QUI DÉCLENCHE LA MALADIE PULMONAIRE CHEZ LES PERSONNES FIBRO-KISTIQUES

Ce que j'aime par-dessus tout de mon travail est l'aspect découverte : la méthodologie des essais et la mise au point de techniques expérimentales qui nous permettent d'approfondir notre compréhension de la FK.

Pour en savoir plus
TOLÉRANCE AUX ANTIBIOTIQUES DE PSEUDOMOMAS AERUGINOSA
COMMENT LES ANTIBIOTIQUES PEUVENT-ILS ÊTRE PLUS EFFICACES DANS LE TRAITEMENT DE L’INFECTION CHRONIQUE PAR PSEUDOMOMAS?

Une équipe de chercheurs canadiens et américains, dont fait partie la Dre Dao Nguyen de l'Université McGill financée par Fibrose kystique Canada, a récemment publié ses résultats d'étude sur les répercussions des infections pulmonaires chroniques sur l'inflammation pulmonaire. Les chercheurs ont précisément étudié le rôle des adaptations de la bactérie Pseudomonas aeruginosa dans l'augmentation de l'inflammation pulmonaire.

Pour en savoir plus
Comprendre les interactions bactériennes dans les infections pulmonaires chez les personnes fibro-kystiques

Le Dr Éric Bordeleau de la Geisel School of Medicine, à Dartmouth, lauréat d'une bourse de recherche de Fibrose kystique Canada en 2014, a passé la dernière année a étudier les interactions entre les différents types de bactéries (le microbiome) impliquées dans les infections pulmonaires chez les nourrissons et les enfants fibro-kystiques (FK). Au sein du laboratoire du Dr George O’Toole, le Dr Bordeleau a cherché des façons de reproduire et d'étudier des interactions bactériennes, permettant aux chercheurs de mieux déterminer comment les combattre dans le corps humain. 

Pour en savoir plus
Améliorer la vie des personnes qui dépendent d'une transplantation

Le Programme national de recherche en transplantation du Canada (PNRTC; cntrp.ca) a été créé en réponse au besoin formulé d'une plus étroite collaboration au sein de la communauté de la transplantation au profit de la recherche et de la pratique clinique. De nombreuses personnes atteintes de fibrose kystique (FK) auront recours à la transplantation à un certain moment au cours de leur vie; ce réseau est donc d'une importance cruciale pour cette population. Le PNRTC rassemble plus de 300 chercheurs, stagiaires, collaborateurs, patients et autres partenaires dans 29 centres canadiens en vue de mener des travaux de recherche et d'élaborer des ressources pour aider les Canadiens en attente d'une transplantation et améliorer les résultats et la qualité de vie après la chirurgie.

Pour en savoir plus
Dr Shaf Keshavjee

Le Dr Keshavjee est chirurgien thoracique et directeur du Programme de transplantation pulmonaire de Toronto au Toronto General Hospital, University Health Network. Avec la mise au point du système de perfusion pulmonaire Ex Vivo de Toronto, le Dr Keshavjee a révolutionné le monde de la transplantation pulmonaire et contribué à améliorer les résultats sur la santé et la qualité de vie des patients greffés. Fibrose kystique Canada a appuyé le Dr Keshavjee depuis 1999, lui octroyant près de 2,3 millions de dollars pour financer ses travaux de recherche.

Pour en savoir plus
Les cliniques sont des espaces plus sûrs grâce aux progrès en matière de prévention des infections

Malgré les progrès importants du traitement de la fibrose kystique (FK), les infections pulmonaires causées par des micro-organismes, à savoir bactéries, virus, levures et moisissures, demeurent un problème grave pour les personnes atteintes de FK et peuvent causer une aggravation de la maladie.

Pour en savoir plus
Comprendre les interactions entre les bactéries dans les poumons FK

Le Dr Michael Surette est un chercheur appuyé par Fibrose kystique Canada, professeur et détenteur d'une Chaire de recherche du Canada sur l’étude interdisciplinaire des microbiomes au Farncombe Family Digestive Health Research Institute, Faculté des sciences de la santé, Université McMaster.

Pour en savoir plus