Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

BÉNÉVOLAT DÉFENDEZ LA CAUSE

Combattants de la FK

CAMERON DAVIS
Age 18, Charlottetown (PEI)

Cameron Davis s’est fait offrir l’occasion de sa vie. Il a été choisi parmi des centaines d’athlètes pour porter le drapeau de l’Île-du-Prince-Édouard lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver du Canada 2019 qui ont eu lieu à Red Deer, en Alberta.

« Je ne sais pas trop comment ni pourquoi j’ai été choisi, affirme Cameron à la blague. Je n’y crois toujours pas! »

Cameron est atteint de fibrose kystique. Chaque matin, il consacre 45 minutes à ses soins et doit prendre une multitude de pilules pour passer la journée. Malgré cela, la fibrose kystique n’arrive pas à détourner Cameron de sa passion : le sport.

Cameron pratique la gymnastique de compétition depuis maintenant cinq ans. Il a commencé à s’entraîner et à faire de la compétition après qu’un ami à l’école ait remarqué, par hasard, son talent naturel. Il lui a conseillé de faire de la gymnastique et c’est justement ce que Cameron a décidé de faire.

Cameron s’entraîne assidûment 19 heures par semaine et, dans ses temps libres, il entraîne d’autres athlètes plus jeunes. Un entraînement aussi intense oblige Cameron à faire des efforts supplémentaires pour passer à travers et contrôler ses symptômes. Cela dit, l’aide n’est jamais loin. Au fil de ces années dans le sport, Cameron s’est bâti un réseau qui connaît sa situation et ses besoins.

« Je peux toujours compter sur mon équipe et mes entraîneurs pour me venir en aide en cas de besoin. » confie-t-il.

Cameron avait très hâte de représenter l’Île-du-Prince-Édouard aux Jeux d’hiver du Canada 2019. Il était fou de joie de participer à la compétition et d’avoir la possibilité de remporter une médaille pour son équipe, sa province et pour lui-même. Au-delà des médailles et des émotions, c’était une chance pour Cameron de vivre une expérience hors du commun et de garder de beaux souvenirs.

« Même si je suis différent à l’intérieur, cela ne m’empêche pas d’atteindre mes objectifs, conclut-il. La fibrose kystique n’empêchera jamais qui que ce soit de vivre ses rêves. »

Cameron s’est attiré beaucoup de sympathie et a pu raconter son histoire au monde entier. Il a été invité au réseau TSN pour parler de son expérience aux Jeux du Canada et des conditions de vie d’un athlète atteint de fibrose kystique.

Félicitations à Cameron pour ses grandes réalisations.