Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

Trouvez toutes les mises à jour, informations et ressources concernant la COVID-19 sur le site web de FK Canada ici.

BÉNÉVOLAT DÉFENDEZ LA CAUSE

Accès aux médicaments

L’accès aux médicaments est une priorité monumentale pour tous les membres de la communauté de la fibrose kystique (FK). 

Des traitements modulateurs du CFTR hautement efficaces existent et ils permettent d’améliorer les résultats de santé et d’aider les personnes atteintes de fibrose kystique à vivre des vies plus longues et plus saines. 

Malheureusement, un manque d’accès à ces médicaments signifie que très peu de personnes atteintes de FK au Canada profitent actuellement de ces progrès. 

Fibrose kystique Canada revendique un accès rapide et équitable aux modulateurs approuvés par Santé Canada et aux médicaments pour la prise en charge des symptômes lorsqu’ils sont nécessaires. Nous avons connu des réussites, mais il reste encore beaucoup trop d’écarts dans l’accès aux médicaments contre la FK et de disparités entre les provinces sur le plan de leur financement. 

À l’automne 2019, le plus récent médicament modulateur du CFTR, Trikafta, a été qualifié de percée thérapeutique aux États-Unis et son approbation a été accélérée. FK Canada et la communauté FK canadienne sont immédiatement passés à l’action, travaillant d’arrache-pied pour surmonter les obstacles à l’accès à Trikafta au Canada. Obtenez plus de renseignements sur Trikafta. 

Lisez notre blogue pour en savoir plus sur le travail de FK en matière de défense des droits.


 Notre chef de la direction, notre directeur en chef des activités scientifiques, nos équipes de programmes, nos bénévoles et les membres de notre conseil d’administration revendiquent les trois mesures suivantes :

Notre travail à cet effet inclut ce qui suit : 

Consultez notre page sur la défense des droits pour en savoir plus sur notre travail de revendication et la manière dont vous pouvez aider.

Kalydeco (ivacaftor) est un comprimé pour les personnes de 6 ans et plus porteuses de la mutation G551D, qui aide la protéine CFTR défectueuse à fonctionner à la surface de la cellule.

Orkambi (lumacaftor/ivacaftor) est indiqué pour le traitement de la fibrose kystique (FK) chez les patients de 2 ans et plus qui sont homozygotes pour la mutation F508del du gène régulateur transmembranaire de la fibrose kystique (CFTR). 

Symdeko est un médicament de précision destiné au traitement de la fibrose kystique chez les personnes porteuses d’un ensemble de mutations précis. Il s’agit d’un médicament modificateur de la fibrose kystique qui combine l’ivacaftor et le tézacaftor.

Trikafta (éléxacaftor/ivacaftor/tézacaftor) n’a pas fait l’objet d’une demande d’approbation au Canada. FK Canada exerce de fortes pressions pour que les Canadiens aient accès à ce médicament salvateur. 


Changements au CEPMB

Le jeudi 30 juillet à 19 h HNE, Fibrose kystique Canada tiendra un webinaire de questions et réponses d’une heure animé par le Dr John Wallenburg, directeur en chef des activités scientifiques, et Olivier Jérôme, directeur général régional, à Fibrose kystique Canada. Le webinaire portera sur le CEPMB, sur notre réponse à la révision des lignes directrices provisoires et ce que cela pourrait signifier quant à l’accès aux médicaments contre la FK qui peuvent changer des vies, ainsi que sur la manière dont vous pouvez passer à l’action pour appuyer les modifications réglementaires que nous exigerons. Pour soumettre une question en lien avec ces sujets, écrivez à advocacy@cysticfibrosis.ca avant le 30 juillet.

Pour assister au webinaire, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://us02web.zoom.us/j/81302946643

Le 19 juin 2020, le gouvernement du Canada a diffusé l’ébauche des lignes directrices des règlements du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB). Nous examinons attentivement cette mise à jour et déterminerons, en fonction de son contenu, la manière dont nous poursuivrons notre lutte pour mettre les médicaments essentiels contre la FK entre les mains des personnes qui en ont besoin. 

Voici nos prochaines étapes:

Nous vous donnerons d’autres renseignements sous peu.

En mai 2017, Santé Canada a proposé des changements aux règlements du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB). Ces modifications établissent de nouveaux critères pour déterminer si un médicament a été ou est vendu à un prix « excessif ».

Depuis la proposition des changements au règlement sur les médicaments brevetés, la communauté des patients a systématiquement exprimé ses inquiétudes quant à leurs répercussions négatives sur l’accès aux nouveaux médicaments pour les patients canadiens.

Les nouveaux règlements du CEPMB exigent que les fabricants de médicaments brevetés réduisent significativement leurs prix. Selon certaines estimations, la baisse pourrait être de l’ordre de 70 à 90 %, faisant du Canada une anomalie parmi les pays de l’OCDE et un marché beaucoup moins intéressant pour le lancement de nouveaux traitements, y compris les médicaments de précision qui peuvent modifier l’évolution de maladies dévastatrices telles que la fibrose kystique.

Les répercussions de ces changements ont été défavorables. Entre le 1er novembre 2019 et le 29 février 2020, les inscriptions de nouvelles études cliniques auprès de Santé Canada ont connu une baisse de 60 % par rapport à la moyenne des quatre années précédentes. De plus, « entre 2015 et 2018, 49 % des nouveaux médicaments ont été approuvés au Canada soit avant au dans l’année suivant leur approbation aux États-Unis. En 2019, ce taux est tombé à 15,6 %, ce qui représente une baisse de deux tiers ». - Nigel Rawson, & John Adams, Price controls imposed by shortsighted politicians keep new life-saving drugs out Financial Post. Extrait de l'article en anglais: https://business.financialpost.com/opinion/price-controls-imposed-by-clueless-politicians-keep-new-life-saving-drugs-out 

Le CEPMB et le gouvernement fédéral ne cessent de rassurer les groupes de patients en déclarant que l’accès aux nouveaux médicaments ne sera pas affecté par les changements de réglementation proposés. Malheureusement, nous savons maintenant que l’accès aux nouveaux médicaments pour les Canadiens atteints de fibrose kystique a non seulement été retardé, mais carrément refusé.


Négociations de l’APP avec le fabricant pharmaceutique

Le 12 juin 2020, une nouvelle prometteuse pour les Canadiens atteints de fibrose kystique a été annoncée : l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP) a accepté d’entreprendre des négociations avec le fabricant de médicaments contre la FK, Vertex Pharmaceuticals.

L’APP regroupe les dirigeants des régimes d’assurance-médicaments de tous les gouvernements provinciaux, territoriaux et du gouvernement fédéral, qui collaborent en vue de négocier le prix des médicaments pour leurs régimes respectifs. Les décisions de l’organisme concernant les prix sont une condition de l’inscription des médicaments sur les listes de médicaments provinciales et de leur remboursement.

Les deux médicaments qui font l’objet de négociations, Orkambi and Kalydeco, sont des modulateurs du CFTR. Plutôt que de seulement traiter les symptômes, ils ciblent l’anomalie de base de mutations précise qui causent la fibrose kystique (FK).

Il s’agit donc d’une étape positive dans le cadre d’un processus complexe.

Pour obtenir plus d’information, veuillez consulter le document de questions et réponses.