Toutes les mises à jour et ressources de Covid-19 peuvent être trouvées ici : Information au sujet de Covid-19 pour la communauté Fibro-Kystique
Skip To Content
BÉNÉVOLAT DÉFENSE DES DROITS

ACMTS / INESSS

QUE SONT L’ACMTS ET L’INESSS?

L’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) est un organisme indépendant sans but lucratif dont le mandat est d’éclairer les décisions sur la rentabilité des médicaments et technologies de la santé au Canada. L’ACMTS fait des recommandations non contraignantes au gouvernement fédéral et aux gouvernements des provinces et des territoires pour les aider à décider si leurs régimes d’assurance-médicaments rembourseront ou non le coût des médicaments.

 Les recommandations de l’ACMTS visent toutes les provinces canadiennes, sauf le Québec qui a son propre conseil d’examen, l’Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS). Certaines provinces, notamment la Colombie-Britannique, font également des examens propres à leur province. Toutefois, contrairement au Québec, ces provinces se fient aussi aux recommandations de l’ACMTS pour éclairer leurs décisions en matière de remboursement. Cela dit, les provinces ne sont pas tenues de suivre les recommandations, qui sont non contraignantes, et peuvent décider de rembourser ou non leurs médicaments.

 L’INESSS effectue ses propres examens de rentabilité des médicaments pour les résidents du Québec. Il formule des recommandations concernant leur adoption, leur utilisation et leur remboursement par le régime public d’assurance-médicaments, et met au point des lignes directrices de pratique clinique pour assurer leur usage optimal.

 Depuis 2018, les examens de nouveaux médicaments réalisés par l’ACMTS et l’INESSS peuvent se dérouler en même temps que l’examen de Santé Canada, si le fabricant présente une demande d’examen « harmonisé » et que celle-ci est approuvée. Dans ces circonstances, l’examen dure environ 6 à 12 mois. Si un examen harmonisé n’est pas consenti, l’ACMTS et l’INESSS doivent attendre que Santé Canada ait approuvé la vente du médicament au Canada avant de procéder à leur examen, ce qui peut ajouter un an ou plus au processus.

 Fibrose kystique Canada demande que tous les traitements de la fibrose kystique reçoivent un examen rapide et juste au sein du système canadien d’examen et de remboursement des médicaments. Nous continuons à travailler avec la communauté fibro-kystique et avec nos partenaires communautaires pour exiger une stratégie nationale d’amélioration de l’accès aux médicaments contre les maladies rares et aux traitements de la fibrose kystique et demandons au gouvernement fédéral et à nos gouvernements provinciaux de collaborer avec les assureurs privés, les employeurs, les fabricants, les cliniciens, les chercheurs, les organismes de bienfaisance et les groupes de patients afin de mettre cette stratégie en œuvre maintenant.

LA COMMUNAUTÉ SE FAIT ENTENDRE DANS LE CADRE DU PROCESSUS D’EXAMEN DE TRIKAFTA

Merci aux près de 1 500 personnes touchées par la fibrose kystique qui ont répondu au sondage de Fibrose kystique Canada auprès de la communauté, visant à complémenter nos soumissions à l’ACMTS, à l’INESSS et à BC Pharmacare. Le sondage a pris fin le 26 janvier 2021.

Chacun de ces organismes effectue une étude de rentabilité des nouveaux médicaments. Dans le cadre de leur analyse de Trikafta, ils veulent mieux connaître l’expérience des personnes qui vivent avec la fibrose kystique et de leurs aidants, ce que les soumissions que nous composons avec votre aide leur permettent de comprendre.

Nous travaillons actuellement sur une réponse aux recommandations préliminaires de l'ACMTS, qui ont été publiées le 8 juillet 2021. Veuillez consulter notre communiqué de presse pour plus de détails.